Jeudi matin, entre deux feedbacks d’emails, l’esprit encore dans mon lit, je navigue sur la blogosphère (ouais, c’est mon gros souci dans la vie, je fais toujours 18 choses en même temps). Et puis tout à coup, me vint l’idée de vous aider.

Il y a quelques jours sur Instagram, je vous dévoilais l’incroyable CONCOURS « SHOP’INFLUENCE » lancé par le Centre Commercial Labege 2 dont je suis la Marraine! Pour les retardataires, ce casting qui se scinde en trois étapes, vise à trouver une ambassadrice pour l’année à venir pour le Centre LABÈGE 2. Lors de votre inscription (via ce lien : https://www.labege2.com/casting/participer/votre-defi/) vous avez le choix entre 3 défis. Aujourd’hui (parce-que je suis une meuf trop sympa) je vais vous donner toutes les clés et astuces pour réussir le challenge MODE/BEAUTÉ, pour réussir tout court en fait. Alors, prête à avoir un maximum de likes, à remporter 1 an de shopping et à être sélectionnée pour la grande finale ? … (j’y serai, j’ai hâte de vous rencontrer !)

Voir l’article

* Article réalisé dans le cadre de la campagne Shop influence.

Travailler, passion numéro une. Manger, passion numéro deux. J’vous avoue que de temps en temps les priorités s’inversent mais ces deux restent toujours au dessus de la pile. Associer “workhard & goodkitchen” n’est pas toujours simple. Surtout quand, un samedi soir à 20h30, t’as une envie irrépressible de sushis mais que tu dois enchaîner sur trois dossiers & boucler deux prez. Eh bien oui. Il faut le savoir, cuisiner jap’ (cuisiner tout court d’ailleurs) demande du temps et de l’énergie. Et ce jour là, j’me voyais mal finir avec mon plan de travail recouvert d’algues nori, du riz plein les doigts et de l’avocat écrasé aux quatre coins de la cuisine, sans compter le temps de tout cleaner, l’enfer. Mais l’envie était là et comme je ne suis pas du genre à lâcher le morceau, j’ai innové. Être productive tout en nourrissant ce corps d’athlète*, c’est donc possible. Je vous présente Marie, la plus parisienne des sudistes, qui a choisi de se faire livrer.

Voir l’article

Il y a un mois environ, aux alentours d’un certain 14 Février, j’ai eu la merveilleuse idée d’inverser un temps soit peu les rôles et d’offrir à Monsieur une surprise extraordinaire. Avant de définitivement valider le lieu, l’heure et la destination, j’ai d’abord pensé à plusieurs options : passer la nuit dans une bulle? Déjà fait. Une soirée en cabane? Trop rustique pour la Saint Val’. Un brunch à deux? On fait ça trop récemment, rien d’original en soit. Une chose était sûre : nous ne resterions pas à la maison…

Voir l’article