TOUS À BORD !

IMG_6614

C’est une sonnerie stridente qui m’a réveillée, celle d’un mail bien arrivé. On venait de m’annoncer que j’avais validé mon BAC+3 et que j’avais ainsi été acceptée en 4ème année.

Danse de la joie, musique à donf et cheveux en ratatouille. Ni une ni deux, j’ai prévenu la terre entière. Mes parents, mon frère, ma soeur, les mamies, les taties, je crois même que j’ai crié au voisin : «  Ca y’est, ça passe! » , et pour ne rien vous cacher, je crois même qu’on a fini par faire la night dans un petit bar de la capitale avec trois pelés, un tondu, mais qu’on s’en fichait royalement.

Un mois plus tard, une fois l’excitation retombée, nous avons décidé de fêter ça, en famille, entre amis. Ma grande soeur Nathalie, baroudeuse à ses heures perdues et toujours à l’affut des bonnes tablées, nous a proposé de « se faire un resto de taille », je cite. Reconnaissant mon addiction à la bonne bouffe, j’ai bien entendu validé. Une heure de voiture plus tard, nous étions à Montech, au Bistrot Constant. Je n’avais absolument aucune idée de ce qui m’attendait…

Brièvement (oui parce-qu’il me tarde trop de vous raconter), c’est Christian Constant, le célèbre chef étoilé, et enfant du pays, qui a réhabilité ce restaurant qui appartenait à sa famille. Ce grand maître réalise des plats élaborés avec Christophe Marque (ancien Chef au Bibent à Toulouse) à base de produits frais du terroir, toujours dans un souci du fait maison. Petit déjeuner, déjeuner, goûter ou diner, face au canal des deux mers, c’est enfin possible.

L’environnement est parfait. Les serveurs ne sont ni absents, ni trop oppressants. C’est le juste milieu qui régale tout le monde. C’est dosé, modéré, et satisfaisant. Naviguant entre cuisine traditionnelle française et innovation visuelle, l’équipe s’affaire derrière les fourneaux. Se tourner les pouces ? Jamais. Et je peux désormais vous le confirmer car j’ai eu la chance de m’entretenir avec Monsieur Marque, qui m’a fait visiter les coulisses du restaurant. Comme une fourmilière, chacun est à son poste, sans stress, en ayant bien en tête qu’il faut envoyer une assiette bonne, belle et de qualité. Le tout dans la rigueur et l’observation.

Je pourrai passer des heures à vous décrire les sensations olfactives et gustatives qui ont tournoyé en moi lorsque j’ai goûté le premier met. C’était dingue. Sans exagérer. Un bonheur ultime.
Autour de l’immense table rectangulaire, nous avions tous choisi des plats différents, pour admirer la pluralité et la diversité des saveurs, des mélanges et des nouveautés. En bouche, une viande tendre, des légumes croquants, des sauces parfaitement dosées, des choux goûteux, un chocolat noir maison caractérisé… Pas une seule seconde je n’ai pensé : je suis en train de me gaver comme une oie. Level puissance 1000 du n’importe quoi. C’était délicat, raffiné, mais copieux.
J’ai adoré le cadre, le calme du lieu, l’intimité naissante au coin de la cheminée, le service irréprochable et la bonne humeur ambiante.

EXIT les plats gastronomiques réservés à une élite, ici, c’est la parfaite simplicité.

Au BISTROT CONSTANT, c’est tous les jours l’occasion de fêter les bons moments.

Merci à toute l’équipe ainsi qu’à Christophe Marque pour leur formidable accueil.

Le Bistrot Constant,
Du lundi au dimanche de 8h30 à 22h
25, rue de l’Usine 82 700 Montech (Tarn-et-Garonne)
05 63 24 63 02

IMG_6657

 

IMG_6624

IMG_6653

 

IMG_6650

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.