C’ÉTAIT LE PIED.

_DSC4846

Aujourd’hui, j’ai décidé de faire un article sur un sujet qui nous concerne tous. Oui, nous, vous, tous, grands, petits, gros, maigres, intelligents, idiots, pénibles ou tout mignons plein d’amour comme des gros chats. Ca faisait longtemps que j’avais envie d’en parler, parce-qu’on les oublie trop souvent, parce-qu’on les maltraite et qu’on les délaisse. Un peu comme le fromage que t’abandonnes parce-que ce soir, t’es light, et qui fini en croûte de parmesan 3 mois plus tard. Ils sont parfois grec, glacés, dotés d’oignons ou déformés. Tu les caches souvent par nécessité, ou alors dans le sable quand un mec te drague et que t’es gêné (tu t’en rappelles hein , de cet été)

Alors, tu vois de quoi je veux parler ?

LES PIEDS (une sueur froide m’envahit à l’écriture de ces deux mots, je vais mourir et je reviens)

Est-ce que quelqu’un sur cette planète peut me dire comment est-ce possible d’aimer les pieds ?! (merci de notifier la recette en commentaire, si vous l’avez)

Depuis toute petite, je suis obsédée par les pieds. C’est l’une de mes plus grandes phobies : je suis dans une non acceptation totale de ces deux bouts immondes qui sont venus s’ajouter en session finale pour clôturer mon petit corps. Un refus catégorique. Jamais pieds nus et toujours en chaussettes, j’ai un flashback de ce moment terrible où tu sors du bain et qu’ils sont frippés, tels des knackis passés 30 sec de trop au micro-ondes. J’ai tenté à plusieurs reprises d’y trouver un soupçon de beauté, en vain. Mais, rien de joli, rien de sensuel. (la team des fétichistes, vous êtes mal tombés)

Si on m’avait demandé de choisir, c’est LA partie du corps que j’aurai enlevé illico-presto, avant même le bigbang, la création de l’antilope et la prolifération des micro-organismes. Mais comme je ne suis pas du genre à lâcher l’affaire, et que partout où il y a matière, il y a beauté, je me suis promis d’y apercevoir un petit intérêt.

Le seul avantage que je leur trouve désormais : les chausser. Oui, je suis devenue, grâce à eux, une SHOES ADDICT. Avec pas moins de 25 paires de chaussures (qui se chevauchent) dans mon dressing, je voue un culte total à ces beautés. Escarpins, sneakers, compensées, bottines… La deuxieme paire à -50% ? Allez, je prends. Pardon d’aimer profiter de la vie.Oui, je suis le genre de nana qui like toutes les photos des shoes sur Instagram et qui a envie de les dé-liker pour pouvoir les re-liker juste après.

Alors quand je suis tombée sur Eclipse, j’ai compris immédiatement que j’allais devoir investir dans un nouveau double dressing. Créée à Paris en 2007, Eclipse est une marque de chaussures pour femmes qui propose un laaaaaaarge choix : ballerines, sandales, espadrilles, bottines, escarpins, compensées, mocassins… À l’affût des dernières tendances, la boutique marche du tonnerre et j’ai désormais la chance de porter une paire de bottines noires de la nouvelle co !

Pas peu fière de vous présenter mes petites beautés, les bottines noires qui passent partout ! J’ai d’ailleurs opté pour deux looks totalement différents ! Preuve qu’elles s’adaptent plus que jamais… VERDICT ? Une finition au top et un confort 10/10 !

Toute cette histoire fait de moi une “Marie ravie” qui sait désormais que : danser toute la nuit, marcher tout le jour, oui c’est possible.

AMOUR & QUINOA

_DSC4605

_DSC4626

_DSC4783

_DSC4807


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.