RIEN QUE LA VÉRITÉ, TOUTE LA VÉRITÉ.

Capture d’écran 2016-01-08 à 23.51.16
Oh mes Petits Béguins… Je crois que je ne vous ai jamais autant délaissé que depuis cette fin d’année. (Si vous m’en voulez, attendez un peu de voir ce que j’ai à vous proposer.) Plus d’un mois sans une seule publication, un désastre, n’est-ce pas? Faute à quoi? Faute à qui? Hum… Probablement le Master qui me prend un temps fou, avec des prez à boucler, une montagne de devoirs à faire, et la recherche d’un stage à effectuer. Bonne nouvelle, je suis de retour! Et je voudrais déjà vous souhaiter à tous une merveilleuse année 2016, avant toute chose : LA SANTÉ. Bon l’amour c’est cool (j’ai pas mal de scoop de ce côté là aussi) mais être en forme, c’est la base pour aborder tout projet!

En prime : j’ai trouvé où j’allais passer les six prochains mois de ma vie. Précisément, dans la Principauté d’Andorre, en tant que chargée de communication pour une entreprise comprenant Hôtel, Agence immobilière et Centre de Yoga. Je suis ravie, vraiment très contente. Je vais changer d’air, découvrir et rencontrer, travailler toujours plus pour améliorer la présence, vitalité et l’image de ce groupe. J’me sens un peu comme une invitée chez Frédéric Lopez, j’me vois déjà dans l’avion avec les yeux bandés sans savoir où je vais. C’est très excitant et à la fois étrange comme sensation. Mais je suis SOULAGÉE. ( Au passage, merci à tous pour vos gentils messages sur instagram, très touchants )

Avant de partir, je tenais à vous faire découvrir un merveilleux endroit, que j’avais envie de partager avec vous. J’ai été invitée il y a quelques jours par Anne et la gentille Charlotte, pour un repas presse, un chouillat blogueuse. Je ne connaissais ni le nom, ni le lieu, ni mes camarades. Je savais uniquement que nous allions dîner dans un restaurant italien, tenu par deux soeurs merveilleuses, audacieuses et pleines de talent.

Idée première me traversant l’esprit : en tant que gluten free qui se respecte, comment faire pour dîner italien? J’imaginais déjà la farandole de pâtes proposée au menu, sans pouvoir y toucher. Un sacrilège. Surtout pour une ritale comme moi, dont la MAMA cuisine depuis toujours, bercée au tiramisu et panettone. J’avais entre quatre et douze ans, quand nous chantions tous en choeur « sé canto quéééé canto » pendant que vous , vous jouiez à la marelle et écoutiez les 2be3.

Arrivée dans ce restaurant, accueillie comme une reine, j’avais déjà été agréablement surprise par la façade, claire et si chaleureuse. Qui donne envie de rentrer et de découvrir des merveilles. Attablées en rond, nous nous présentons tel un speed dating. Trois minutes plus tard, on trinque au Ginto’, et on rigole comme des pintades. Un BONHEUR. À la table, un petit comité, bourré d’énergie : Anne, Charlotte, mais aussi des blogueuses, mon amie JADE (photographe en herbe à la renommée mondiale) et Marie-Lorna directrice du lieu.

Marie-Lorna n’est pas seule à gérer ce beau bébé. Sa soeur, Florence, l’accompagne dans cette aventure. Elles se complètent et se conseillent, sur des tâches aussi variées que complexent. L’audace, c’est ce qui les animent. Depuis 2007, LA BOCCA DELLA VÉRITA accueille avec simplicité et enchantement. Les amoureux de la cuisine transalpine y trouveront leurs petits bonheurs. Grâce à une nouvelle déco, une nouvelle équipe et une carte entièrement revisitée, manger italien devient facile. L’essentiel à retenir : des produits qui viennent DIRECTEMENT d’Italie. Vous savez quoi? J’ai goûté les meilleures tomates cerises de all my life. J’ai même avoué aux filles, que l’espace d’un instant, j’étais égoïste et que j’allais finir le bol. MEA CULPA les girls. Ici, les produits sont liés à la nature, les mets dans l’assiette traduisent la sincérité et le naturel de ces soeurs pleines de vie. C’est difficile de cuisiner simplement, en y mettant les formes et le goût. Et ce soir là, c’était pari réussi !

Ici, c’est donc un Défi relevé. Et quand j’ai entendu « Tous nos plats sont déclinables sans gluten », j’ai hurlé de joie. VERDICT : LA BOCCA DELLA VÉRITA fait du sans gluten. OUI MADAME. J’ai opté pour les pâtes à la truffe noire, al dente et racées. J’ai encore des frissons, tant le plat, si bien calibré était somptueux. Ni trop. Ni pas assez. Modéré. Parfait. Et puis de la Truffe siouplé! Nous avons testé et partagé énormément d’entrées, de plats, et de dessert. (bon, et de verres aussi). Le repas le plus copieux de ma fin d’année 2015. Un régal.

Un endroit cosy, une cuisine savoureuse, qui prône un goût de REVIENZZI (oui, j’ai osé)!

Je vous laisse découvrir les photos de cette superbe soirée, et n’hésitez surtout pas d’y aller de ma part pour tester!

PS : ne soyez pas étonnés si vous diner à côté de Catherine Deneuve ou Sofia Coppola, ce petit coin de paradis est devenu leur QG!

La Bocca Della Verita

2, rue du Sabot
75006 Paris
Tél : 01 45 48 96 65

Ouvert tous les jours
de 12h à 14h30 et de 19h30 à 22h30

Capture d’écran 2016-01-08 à 23.54.01

Capture d’écran 2016-01-08 à 23.42.56

Capture d’écran 2016-01-08 à 23.53.43

BOCA

Capture d’écran 2016-01-08 à 23.49.05

Capture d’écran 2016-01-08 à 23.45.47

Capture d’écran 2016-01-08 à 23.54.21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.