NOUVELLE ANNÉE, NOUVEAU REGARD.

Décider de prendre de nouvelles résolutions à chaque nouvelle année ne fait définitivement pas partie de mon chemin de vie. Je tente d’être tournée vers l’avenir en restant bien ancrée dans le présent. C’est ce que je m’efforce de faire, chaque jour, pour profiter sans cesse de ces instants si précieux que je partage avec ceux qui m’entourent. Si cette année a été riche en rencontres (j’y reviendrais dans un prochain article), elle le fut aussi en rebondissements. J’ai aimé encore plus fort TOUT ce que j’ai fait. J’ai travaillé énormément. J’ai donné de mon temps et je me suis investie plus que jamais. « À cette nouvelle année, un nouveau regard ». C’est ce que je prônais depuis quelques semaines. Bien avant que le foie gras ne s’invite sur nos tables. Bien avant que les bulles de champagne ne claquent dans nos bouches. Et je ne croyais pas si bien dire…

Pour avoir une vision efficace et sans failles (sur le long terme) j’ai décidé de m’écouter et de prendre soin de moi. Résultat, j’ai arrêté d’avaler du doliprane toutes les quatre heures, j’ai écouté mes maux de têtes et j’ai essayé de les comprendre pour en conclure une chose : désormais, je porterai des lunettes. Et plus que tout, je déciderai qu’elles feront parties de moi, de ma personnalité. Mon accessoire de mode d’un côté, mes alliées de l’autre. Pour satisfaire mes attentes, je me suis tournée vers un homme qui y voit très clair, et qui, lui aussi s’est toujours orienté vers le futur avec un grand sourire aux lèvres. Avi, que j’ai renommé (en totale liberté) « l’incroyable visionnaire ». C’est à Blagnac, dans sa petite boutique chaleureuse à la déco designée que je l’ai rencontré. Implanté en hyper centre, au 3 rue Pasteur en 2006, il migrera finalement non loin de là en 2015 pour s’installer définitivement au 19 de la même rue où vous pourrez le retrouver désormais. Avi, c’est ce jeune papa qui a toujours su qu’il ne ferait pas comme tout le monde, qu’il se démarquerait. Mais alors, comment proposer une offre différente dans un monde de l’optique qui se démocratise si vite et où l’on voit fleurir des offres à des prix défiants toute concurrence ?

Ici, la recette, c’est qu’on marche à l’exclusivité, aux petits et grands créateurs, aux collections quasi exclusives. Dans cet écrin, on s’est d’abord posé pour connaître mes envies, mes besoins (hypermétropie naissante donc rien de foufou). J’ai eu la chance d’y découvrir les modèles des 5/6 créateurs avec qui il travaille. Avi travaille peu de collection mais les travaille très bien. On trouvera d’abord Matttew : petit créateur belge qui fabrique tout en France à petite échelle sur des séries ludiques, drôles et chic. KIRK & KIRK ce sont des amoureux créateurs anglais qui donnent une particularité à leurs modèles, les montures sont en acrylique et prennent la lumière de façon différente par rapport à l’acétate, supplantées de formes assez atypiques. EYEVAN 72-85 sont des paires dessinées et conçues au japon, à tendance rétro mais aux montures fines en titane, acétate et au design assez singulier. FACE À FACE : ici je découvre une collection française ; s’ils font des montures hommes c’est surtout la femme le vecteur. J’enfile un modèle incroyable, papillonnant glamour chic élégant avec des montures effet jambes de femmes avec des talons au bout ! Incroyable. CAROLINE ABRAM : ne lâchons pas la France et ses talents puisqu’elle aussi est Française et fabrique en Italie ses lunettes classées dans du « glam chic coloré » ! Pour finir, et pas des moindres, MYKITA. Gros coup de cœur. Mon coup de cœur (puisque je finirai avec MA PAIRE sur MON nez) Tout est fait à Berlin à la main par les créateurs. Ils ont investi personnel et matériel, ils n’aiment pas les vis > c’est de l’acier CHIRURGICAL mais c’est franchement magnifique. Subtil & Class tout en sortant un peu de l’ordinaire. J’A-DO-RE.

Je venais donc d’achever ma découverte des créateurs quand AVI m’a posé sur le nez le modèle avec lequel, finalement, je repartirais. Je dis finalement car ce n’était pas gagné d’avance. J’ai hésité, longuement. Pourquoi ? Hum, probablement parce que j’avais envie de choisir et de ne pas me louper, parce que des lunettes deviennent des potes quand on les portent toute la journée. Avi, par son professionnalisme a tendance à vous surprendre et plus encore, à révéler votre personnalité. Alors bien entendu, il vous écoute d’abord, et compose avec vos envies (et votre budget) puis il dégaine ses arguments et vous laisse vous exprimer. A vrai dire, ici, c’est un peu comme à la maison. On s’y sente vite bien. Pas de coin accueil, pas de coin caisse, mais un petit salon qui te fait vite oublier que tu achètes quand même un truc qui est potentiellement assez chiant (surtout si t’as des triples verres et que t’es myope hein ?) Avi essaie de répondre à toutes les demandes initiales et de se rapprocher de ce que VOUS recherchez (tout en sachant pertinemment qu’il vous montrera d’autres montures totalement à l’opposé de ce à quoi vous aviez pensé)

Et c’est LÀ que ça en devient réellement intéressant. Avi est passionné et de temps à autre un peu directif. Mais c’est positif. Vraiment. Parce-que s’il a bien une obsession, c’est d’être fier de chaque équipement qui sort de chez lui. Et comme il le dit si bien « Je ne propose pas simplement une prothèse qui tient des verres. Quand tu sortiras de chez moi, je veux qu’on te voit toi, en tant que tel, pas une petite nana derrière des lunettes »Tout ceci est couplé d’un conseil incroyable, d’un artisanat et d’un service sur-mesure. AVI véhicule des valeurs de petit commerce, d’artisanat. Il a créé dans son magasin un atelier qui lui permet de tailler les verres avant de les insérer dans les lunettes. Il peut aussi être amené à vérifier la correction prescrite (parce-que oui parfois ce qui est inscrit sur l’ordonnance n’est pas cohérent avec la plainte du patient). Il ne propose que des verres fabriqués en Allemagne, en Suisse, au Japon et en France, des verres haute technologie, à filtre bleu, des verres simples, de qualité.

Tout est honnête, brut & sincère. Le crédo ici : proposer une monture unique pour des clients uniques, véhiculer l’artisanat encore et plus que jamais, parce qu’aujourd’hui, comme on le sait, les opticiens ont tendance à conserver une image de commerçant avant d’être des artisans. Et ça, chez Avi, JAMAIS. Nouvelle année, nouveau regard, nouvelles lunettes !

ACTUEL REGARD , 19 rue pasteur, 31700 blagnac 
Tél : 05 34 39 92 61

 

  
      


    

 

>