FRUSTRÉS? JAMAIS.

Capture d’écran 2016-05-19 à 17.37.23

Si le titre est déjà évocateur, c’est sûrement parce-que je ne supporte pas la frustration (et j’imagine que vous non plus) et puis, qu’on se le dise, en France, on a quand même la chance d’avoir un potentiel gastronomique énoooorme non ? Alors quand il s’agit de déguster, on ne s’interdit rien ! Le tout est d’être dans la MODÉRATION ! (dixit la fille qui vient de s’enfiler un paquet de galettes de riz nappage chocolat noir). Le printemps arrive, le soleil, les oiseaux qui chantent, l’été qui pointera bientôt le bout de son nez, les jupes à volants et les envies de glaces triple nappage qui finissent fondues sur le cornet mais bien solides dans tes fesses.

Alors n’allons pas trop vite et prenons les choses comme elles sont, vivons le moment présent et découvrons ensemble ce qui va faire le bonheur culinaire de ce printemps dans vos cuisines! Aujourd’hui, j’ai donc reçu ma degustabox pour une valeur totale de 24€40. Dans le cadre de mon partenariat avec la marque, j’ai la chance ultime de pouvoir contempler chaque mois des produits inédits. En avril, nous ne retrouvons pas moins de 14 produits dont LE produit du mois “Les Mets de Provence” Basilic.

Commencons par le commencement : quand j’ai ouvert le paquet, j’ai fermé les yeux et j’ai pioché au hasard … C’était pour mettre un peu de pep’s, pour m’auto surprendre vous voyez ?

Nouveau concept réussi, j’ai eu de la chance de tomber en premier lieu sur le Muesli Kellogg’s Ancient Legends (valeur 3€49), malgré un gros FAIL car présence d’huile de palme, je suis ravie de constater que KELLOGS se met au middle-sain et que le tout est croquant comme jamais. Des bonnes céréales, naturellement riches en nutriments comme le seigle, les graines de chia et l’épeautre. Cette nouvelle gamme au packaging efficace et colorée, reste tout de même plutôt sobre et discrète. Ça me donnerait presque envie de monter sur la deuxième étagere du rayon chez Monop’ pour en attraper un paquet.

J’ai ensuite enchaîné avec le Produit du mois, À savoir le Basilic à cuisiner de la marque LES METS DE PROVENCE. (valeur 2€50), Jusqu’à présent, je ne connaissais ni d’Ève ni d’Adam cette brand. J’ai été assez surprise par le packaging, mais je me suis vite rendue à l’évidence : c’est tellement cool et pratique ! Il se présente sous forme de tube ; le concept : Frais et dispos ! 65% de basilic pour une recette 100% naturelle. Sans colorant, ni conservateur, j’adhère à dix mille pourcent ! Les briquettes de crème entière et semi-épaisse de la marque Elle et Vire (valeur 1€89), se logeaient aussi dans ce colis! Je les ai immédiatement rangées dans le placard chez papa et maman, je n’utilise JAMAIS ces mignonneries car je déteste agrémenter mes plats de ce genre de substance ! Mais comme on dit chez nous “Chacun ces goûts” !

Processed with VSCO with a5 preset

Côté boissons, ce mois-ci on est plutôt bien accueillis ! VIN rosé pamplemousse de Arômes et Vins (valeur 2€85), Allez hop ! Direction le frigo, j’attends que les copines viennent prendre l’apéro et je vous en dit des nouvelles très vite ! Ma seule petite minuscule frayeur est : LE SUCRE. J’espere de tout cœur qu’ils auront fait l’impasse sur trois tonnes de CANDEREL dans ce genre de vin !

Processed with VSCO with a5 preset

Dégustabox ne pouvait pas nous laisser ce mois-ci sans gourmandises… Tic-Tac Breeze (valeur 1€35 chacun) ; En étant tout à fait transparente avec vous, je n’utilise que très rarement ce genre de choses, voire jamais. Pourquoi ? Parce-que je croyais jusqu’à présent que le chewing-gum était équivalent et inconsciemment, le fait de mâcher un chewing-gum,et de le jeter me faisait moins culpabiliser. Mais FAUX ARCHI FAUX Josiane ! Tu te mets le doigt dans l’œil ! (pardonnez-moi c’est la fatigue) La mastication crève l’estomac et renforce l’envie de manger. Alors après tout, si un tic-tac breeze au gout de plantes ça peut aider… Pourquoi refuser ? Je l’emporte partout avec moi, c’est mon nouveau compagnon de sac désormais !

Je poursuis cet article avec les éléments qui se sont cachés entre temps tout au fond carton (koh lanta, le retour) :

La Poudre cristallisée Sucralose de CANDEREL (valeur 4€50); Dernièrement, j’avais déjà eu droit à de la stévia et de l’agave, que j’avais eu un peu de mal à doser d’ailleurs. Avec cette poudre, tout est simple, c’est la moitié du poids en sucre classique, et puis zéro calories, c’est permi !

La préparation pour Pâte à Pizza de FRANCINE (valeur 1€60). Quand mon père a entendu pizzas, c’était noël et le 14 juillet réunis. Il a demandé sur le champ qu’on teste ce produit dans la soirée. C’est donc maman qui l’a réalisée, et voici ce qu’elle m’a rapporté : Simple, amusant, une saveur d’une pâte authentique et non achetée en supermarchés. Ce qui nous dérange legerement, c’est la présence de E500 – E575, et d’émulsifiant : E491. Pour tout le reste, emballé c’est pesé !

Processed with VSCO with a5 preset

Ma main s’est ensuité arrêtée sur l’exclusivité du mois : Double Peanut Butter de MAGNUM. En prononcant MAGNUM, ton cerveau te dit GLACE. Ouais, je sais, tu fais le lien, comme 90% des gens sur cette planète. Eh bien cette fois-ci, pas de rapport avec les bâtonnets glacés. On observe ici une nouvelle création, des barres de chocolat au lait fourrées de beurre de cacahuète, nappage de caramel salé, enrobage de chocolat et parsemées d’éclat de cacahuète (rien qu’en l’écrivant, j’ai pris 18,6 kilos). Alors bien évidemment, je les ai goutées, mais je n’ai pas pu les finir. J’ai bien aimé le goût, mais ça m’a tout de même rappelé un produit déjà existant et bien installé sur le marché : LES SNEAKERS. Je vais donner ce qu’il reste à Monsieur, qui se fera un malin plaisir de me donner son avis en m’expliquant ce qu’il en pense, tout ça bien sûr, la bouche pleine.

 

J’ai cligné des yeux deux ou trois fois, et j’ai repris le chemin de l’inconnu dans cette boite en carton :

Processed with VSCO with a5 preset

Cannetes Sanpellegrino aux fruits (jus de citron, jus d’orange, jus de pamplemousse, jus d’orange &orange sanguine) (valeur 2€28) Gros coup de cœur ! J’ai ADORÉ les canettes saveurs citron et jus de pamplemousse. La Limonata Sanpellegrino a une couleur blanche un peu étrange, qui vire au vert ou à la paille dans laquelle je me jetais chez papi et mamie. Les bulles sont fines, le goût épicé et citronné est bien présent sans trop prendre le dessus, et c’est à boire très frais car je crains qu’à température ambiante, tout cela s’altère. Petit hic non négligeable, pas mal de sucres présent dans ce genre de breuvages ! Pour les deux cannettes restantes, il faut que vous sachiez tout d’abord que j’ai énooooormément de mal avec la notion de jus d’orange dans les boissons. Les seuls moments où je m’autorise à en consommer, c’est quand elles sont bio, et pressées devant mes yeux à peine réveillés, à l’instant T. Je ne supporte pas ce gout d’orange chimique que l’on retrouve dans la plupart des grosses bouteilles dans le commerce, et malheureusement, je l’ai légèrement ressenti ici dans la canette JUS D’ORANGE. En revanche l’Aranciata Rossa se distingue par sa fragrance qui sent vraiment le jus des oranges sanguines mûres. Elle est fraîche et légèrement acidulée. Je crois qu’elle sera idéale cet été, pour se désaltérer. Côté couleur, on est sur du rouge-orangée (j’ai l’impression d’être une prof d’art plastique au collège là).

BILAN : Aux anges ! Moins de coups de cœur que le mois dernier et pourtant une globalité notamment plus satisfaisante ! De la diversité, des produits bien pensés et sélectionnés ! Merci à DÉGUSTABOX de nous faire partager ce genre de nouveautés !

Je vous aime, et ça, c’est du vrai Béguin.

Marie

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.